Marie-Dominique Ktitareff
Thérapie énergétique à Mouans-Sartoux

Le thé vert, précieux allié de notre santé

Il semble que l’origine des infusions de thé remonte à l’Empereur chinois Shen Nung, 3.000 ans avant notre ère, mais c’est avec la Dynastie Tang (618-907) que cette boisson devient un rite quotidien et raffiné. Aujourd’hui encore, c’est un instant de détente pour le corps et l’esprit. 

Une occasion de faire une pause plaisir, de rester dans le moment présent, et d’apprécier.

Pourquoi le thé vert est-il bon pour la santé ?

Le théier (Camellia Sinensis) est un véritable cadeau de la Nature.

De nombreuses études scientifiques indiquent que le thé vert est capable de prévenir certaines maladies et même retarder le vieillissement de nos cellules, grâce à la régulation du stress oxydatif. Par exemple, les extraits de thé vert sont deux fois plus efficaces que la Vitamine E pour lutter contre l’oxydation des cellules par les radicaux libres et 4 fois plus antioxydants que la Vitamine C, grâce aux catéchines et en particulier à un polyphénol, l’EGCG (l’épigallocatéchinegallate). 

the vert

En matière d’antioxydants, 2 tasses de thé vert offrent l’équivalent de 7 verres de jus d’orange, sans l’inconvénient du sucre.

Outre les antioxydants, une tasse de thé vert contient des minéraux, des acides aminés, des vitamines, des oligoéléments, de la théanine, de la caféine.

Le thé vert est également anti-inflammatoire, antiviral, antibactérien, antifongique, anti-infectieux, diurétique... Il stimule la digestion et peut même aider à la perte de poids (s’il est associé à un bon équilibre alimentaire).

Certaines études montrent par ailleurs qu’il fait diminuer la glycémie, détoxifie l’organisme, combat la plaque dentaire, limite l’apparition des maladies cardiovasculaires et participe à l’amélioration des capacités cognitives.

Cette boisson est aussi connue pour la réduction des risques de cancer, en particulier celui du foie, de l’oesophage, de la prostate, du sein, de l’utérus. Toutefois, des études complémentaires doivent encore approfondir ces résultats anti-cancer.

Comment choisir, préparer et consommer un thé vert ?

Les poudres de thé et les thés en sachet sont à proscrire, car ils sont très bas de gamme. Utilisez des feuilles de thé entières, achetées en vrac, dans des boutiques spécialisées qui proposent des produits de grande qualité. Même si ces thés sont un peu plus chers, leurs bienfaits sont bien supérieurs.

Le premier contact avec le thé est olfactif. Respirez les feuilles, identifiez les parfums qui se dégagent.

Puis goûtez… Là, 5 sensations peuvent s’offrir à vous : l’amertume, l’acidité, le iodé, le salé, le sucré. Chacune à un endroit de votre bouche. Le mélange de ces sensations créera le goût complexe de votre thé.

Pour obtenir le meilleur du thé, le mode de préparation est important- sans aller bien sûr jusqu’à la fameuse Cérémonie du Thé japonaise, qui ressemble à une véritable méditation.

Le thé vert ne doit pas infuser à plus de 75°, afin de conserver l’efficacité des vitamines et des polyphénols. Il est déconseillé d’y ajouter du lait, du sucre ou du miel, qui réduisent l’absorption des catéchines antioxydantes. Vous pouvez toutefois y ajouter quelques gouttes de jus de citron si vous le souhaitez.

Le temps d’infusion recommandé est de 2 minutes.

D’une façon générale, il est préférable de consommer des thés verts japonais (lentement torréfiés à la vapeur et séchés naturellement au soleil) plutôt que des thés chinois (chauffés à hautes températures dans des cuves de métal). Autre avantage, les thés japonais contiennent très peu de pesticides.

Afin d’optimiser les bienfaits de ces infusions de thé, il est conseillé d’en boire 2 à 3 tasses par jour (avant, pendant, ou juste après les repas).

Il existe de nombreuses variétés de thé vert, de diverses origines (Inde, Japon, Chine, Vietnam, Thaïlande…) et différentes options (thés nature, thés parfumés, thés fumés, etc.). Vous n’avez que l’embarras du choix. Laissez-vous séduire… sans modération.

Marie-Dominique


Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Le Guide des Médecines Douces

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.